L’internet regorge de sites, cours, tutoriel et méthodes gratuits pour apprendre l’anglais en ligne.  Ils sont une option à considérer pour perfectionner votre anglais si vous comptez travailler en Australie, en Nouvelle-Zélande, ou dans tout autre pays anglophone.  Ces sites présentent aussi un certain nombre d’inconvénients. Lesquels ? Quels sites et ressources privilégier pour progresser en anglais ?

Apprendre l’anglais gratuitement en ligne – Conseils et précautions

Les sites gratuits conviennent à certains “profils cognitifs” seulement

Notamment aux utilisateurs capables de structurer eux-mêmes leur apprentissage, d’évaluer leur progression, d’exercer un contrôle sur les éléments linguistiques acquis : vocabulaire, notions de grammaire, phonétique, etc.

Dans la mesure où les méthodes d’apprentissage “gratuites” de l’anglais sont largement incomplètes, l’apprenant doit trouver et sélectionner lui-même ses contenus, apprendre à travailler seul les quatre compétences langagières : expression écrite, expression orale, compréhension écrite, compréhension orale.

Il vous faut donc de bonnes capacités d’organisation. Vous pouvez tout à fait apprendre l’anglais par vous-même -via les ressources disponibles en ligne- si vous êtes habitué(e) à l’apprentissage en autonomie (autodidacte).

 

Ils permettent rarement de progresser sur les quatre compétences

Les tutoriels gratuits en ligne abordent le plus souvent une compétence isolément des autres (compréhension écrite ou compréhension orale, phonétique, conjugaison anglais, exercices morpho-syntaxiques), ce qui n’est pas idéal pour améliorer son anglais globalement. Or, travailler les quatre compétences simultanément est une recommandation du CECR (voir plus haut).

Ils souvent démotivants ou inadaptés

  • Trop généralistes, insuffisamment axés sur des situations de communication “réelles”, ou inadaptés aux besoins concrets des utilisateurs. Ce sont les principaux écueils auxquels doivent faire face les apprenants misant sur des méthodes en accès gratuit.
  • Peu d’évaluation, composante essentielle d’un apprentissage réussi. L’évaluation -régulière et ciblée sur les acquis- est une composante essentielle de tout apprentissage. L’anglais n’échappe pas à cette règle.

Quels sites gratuits pour apprendre  l’anglais  ?

Nous vous recommandons d’utiliser avant tout des tests pour vous “positionner” dans votre apprentissage : êtes-vous débutant, “faux débutant”, avez-vous déjà atteint un niveau de communication suffisant pour progresser de manière autonome ?

Privilégiez : 

  • Les sites offrants des tests de positionnement. Il existe de nombreux tests de positionnement pour évaluer votre niveau d’anglais. Ils durent une trentaine de minutes généralement. Attention, ces tests reposent souvent sur des QCM, qui ne donnent qu’une vision incomplète de votre niveau de langue !
  • Les sites associant évaluation et apprentissage : le British Council met à disposition des tests gratuits pour préparer l’IELTS, qui est le test de référence pour les candidats à l’immigration, ou qui souhaitent étudier en Australie, en Nouvelle-Zélande, et dans la plupart des pays anglophones. Pour progresser efficacement en solo,  nous vous recommandons cependant d’investir dans une méthode complète et bon marché, comme celle proposée par le site ieltstestonline.com (si vous préparez ce test d’anglais)
  • Les sites et applications permettant de pratiquer en “one-to-one” (binôme), en ligne, ou près de chez vous. L’échange en contact avec un locuteur anglophone est toujours plus motivant et efficace que l’apprentissage en solo. Certains sites web et applications mobiles dédiés au “language swap” (échange linguistique) permettent de trouver des “pairs” cherchant à progresser en français. Un échange “gratuit” et souvent gratifiant, à condition que vous puissiez consacrer du temps à l’enseignement de votre langue à un inconnu. Les sites de petites annonces permettent aussi de trouver des “pairs” près de chez vous.

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire