Australie - Descriptif des Jobs en Working Holiday

A la découverte de l’Outback, du Centre rouge ou des grandes villes australiennes (Melbourne, Sydney, Perth), vous aurez l’occasion d’occuper différents jobs au cours de votre Working Holiday en Australie.

Descriptif complet des jobs typiques en WHV, des zones où trouver ces petits boulots, des conditions d’exercice et de salaire pour chacun, avec les « les plus et les moins » pour chaque job.

Les jobs en WHV dans les grandes villes australiennes

Les jobs dans l’hôtellerie et la restauration

Le domaine de l’hôtellerie et de la restauration offre de nombreuses opportunités aux titulaires du working holiday dans les principales agglomérations australiennes.

Ce sont des jobs « qualifiés ou semi-qualifiés » : pour exercer certains de ces jobs, vous devrez obtenir une ou plusieurs certifications (très faciles à décrocher, et bon marché), en suivant préalablement des formations de courte durée en ligne ou sur place.

► Une expérience professionnelle préalable vous sera très utile pour obtenir les emplois qui -dans cette niche (ex : chef, cuisinier) – rémunèrent le mieux.

Chef, cuisinier (Cook) – Chef de Partie, Demi Chef, Sous Chef, etc.

Ces emplois qualifiés en Australie nécessitent le plus souvent une expérience professionnelle préalable (de préférence en pays anglophone), mais un grand nombre d’offres de jobs sont ouvertes aux titulaires du Working Holiday Visa.

En effet, le boom soutenu du secteur de l’hôtellerie et de la restauration complique le recrutement de professionnels qualifiés sur place.

Les restaurants les plus huppés (« fine dining ») exigent une qualification équivalente au diplôme australien de chef cuisinier ou cuisinier (Certificate IV in Commercial Cookery), mais les restaurants de gamme intermédiaire sont beaucoup plus accessibles aux titulaires du Working Holiday peu qualifiés ou expérimentés.

Obtenir certificat de « sensibilisation à l’hygiène et à la sécurité des aliments » est indispensable pour pouvoir prétendre à ces jobs.

« Certificate in food safety hygiene », ou « Food Safety Handler certificate »!

Ces certificats s’obtiennent en suivant des formations de courte durée soit « en présentiel » (en centre de formation), soit en ligne.

Abordables (entre 50 et 100 $ AUD), ces formations sont dispensées partout à en Australie. Assurez-vous que la formation en question est reconnue (« Nationally Accredited Course »).
→ S’inscrire à une formation en ligne sur le site Foodsafety.com.au
→ Une fois validée, ajoutez cette formation à votre CV

  • Où travailler comme chef ou cuisinier en Australie ? Au centre et dans les banlieues des grandes villes (Melbourne, Sydney), où se concentrent la majorité des offres à pourvoir.
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 20 à 30 $ AUD
  • Les plus : rémunération attractive, particulièrement en horaires décalés. Permet de prendre des responsabilités et d’acquérir une première expérience significative en Australie. Sponsorship possible – Voir notre article : service de recrutement en Australie
  • Les moins : nécessite une grande implication et de vraies compétences techniques

Barista / bartender (barman)

Il existe des opportunités d’emploi pour des profils peu expérimentés, même si les débits de boisson australiens privilégient aujourd’hui les candidats justifiant d’une expérience préalable dans le service de boissons alcoolisées (ex : savoir faire des cocktails).

Pour pouvoir travailler en Australie en tant que barista, vous devrez préalablement obtenir le RSA (« Responsible Service Alcohol ») certificate, qui permet de travailler en tant que barman.

Ce certificat prouve que vous connaissez les lois relatives à la consommation et à la vente d’alcool et vous permet de travailler dans les lieux où l’on sert de l’alcool (bars, restaurants, hôtels).

La formation est de courte durée et très bon marché (50 à 70 $ AUD)

Comme pour d’autres métiers de la restauration, simplifiez-vous la vie en passant le Food Health and Safety Certificate par la même occasion.

  • Où trouver un job de barista en Australie ? Sydney, Melbourne, Perth bien sûr, mais aussi toutes les régions où le secteur de la restauration est en plein boom, comme le Queensland (Cairns, Brisbane)
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 25 à 30 $ AUD (varie selon expérience)
  • Les plus : permet de développer de réelles compétences dans le service à la clientèle et d’améliorer son anglais. Le salaire, assez attractif, si les responsabilités confiées sont à la hauteur.
  • Les moins : la pression, et l’obligation rapide de résultats

Serveur, serveuse (Waiter, Waitress)

Ce type d’emploi se range, comme les précédents, dans la catégorie des jobs à évolution « rapide » pour qui possède la motivation nécessaire et une vraie aptitude à la relation client.

Un Certificate in Food Safety Hygiene n’est pas toujours obligatoire (cela dépend des fonctions attribuées), mais est très apprécié des recruteurs.

Si vous possédez une autre langue que le français et l’anglais (comme l’italien), votre profil n’en sera que plus apprécié !

  • Où trouver un job de serveur/serveuse en Australie ? Comme les jobs précédents, privilégiez les grands centres urbains (Melbourne, Sydney et leur agglomération).
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 15 $ AUD et plus
  • Les plus : l’espacement entre les « shifts » et les horaires flexibles, qui permettent d’avoir du temps libre pour chercher un autre emploi ou découvrir les villes. La possibilité de perfectionner son anglais
  • Les moins : difficile d’avoir le sentiment de faire partie d’une équipe compte tenu du taux de roulement important du staff

Aide cuisine – Plongeur (kitchen Hand, kitchen helper)

Ces petits jobs ne nécessitent aucune expérience préalable, mais comme pour des métiers plus qualifiés dans la restauration, il est fortement recommandé d’obtenir un Certificate in food safety hygiene (voir plus haut).

  • Où sont les jobs de kitchen hand en Australie ? Principalement à Melbourne, Sydney et Perth compte tenu de la densité de restaurants dans ces agglomérations et des besoins constants de main-d’oeuvre peu qualifiée dans ce secteur.
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 20 $ AUD de l’heure et plus
  • Les plus : rémunération attractive compte tenu du faible niveau de responsabilité. Possibilité d’évolution rapide.
  • Les moins : travail fastidieux, exigeant physiquement lors des « coups de feu » en salle.

► A Melbourne, les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie regorgent d’opportunités de jobs pour les titulaires du Working Holiday Visa. Consultez le témoignage d’Audrey sur son expérience dans la restauration à Melbourne et son point de vue sur les salaires, et sur son évolution rapide de la plonge au buffet du restaurant où elle a travaillé.

Les jobs de manœuvre sur les chantiers (construction worker / labourer)

Ces petits boulots sont fréquemment proposés aux titulaires du Working Holiday Visa dans les grandes agglomérations -ou dans leur périphérie- ou se concentrent les grands travaux d’infrastructure civile.

Il s’agit souvent de travaux de manutention peu qualifiés. La rémunération horaire augmente si vous possédez des compétences recherchées sur un site de construction et êtes amené à réaliser des tâches plus complexes impliquant le maniement d’outils.

Seul pré-requis pour travailler comme manœuvre en Australie : obtenir au préalable une « White Card » (Work Safely in the Construction Industry certificate).

Ce certificat atteste de vos connaissances concernant les conditions de sécurité à respecter sur les chantiers et sites de constructions : gestion des risques, protection individuelle, connaissance des signalisations et équipements de sécurité.

Vous avez la possibilité d’obtenir ce certificat via de nombreuses formations accréditées en ligne, ainsi qu’en présentiel.

  • En ligne, les formations en ligne durent environ trois à quatre heures et sont accessibles 24h/24. Vous pouvez télécharger votre certificat à l’issue de celles-ci.

  • En présentiel (en groupe, dans une salle)

Obtenir sa White Card coûte entre 40 $ et 60 $ AUD : le certificat est valide dans toutes l’Australie.

  • Où travailler comme manœuvre en Australie ? Beaucoup d’opportunités à Sydney et en Nouvelle-Galles du Sud
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 21 $ AUD et plus
  • Les plus : job souvent facile à trouver et ne nécessitant aucune qualification particulière
  • Les moins : pénibilité, bonne condition physique indispensable, peu de perspectives d’évolution

Opérateur de chariot élévateur (forklift operator)

Obtenir une Forklift licence (permis de conduire un chariot élévateur) est indispensable pour travailler comme conducteur de chariot élévateur (forklift driver) partout en Australie.

Cette qualification est particulièrement recherchée Down Under et les employeurs font fréquemment appel aux voyageurs en Working Holiday pour répondre à des besoins ponctuels ou à plus long terme.

Un conducteur de chariots élévateurs exerce son métier sur des sites variés : entrepôts, plateformes logistiques, magasins, quais, etc.

Le niveau de rémunération est particulièrement attractif compte tenu du turn-over important et des besoins fréquents de main-d’oeuvre;

La formation de forklift driver dure en général un à deux jours et coûte entre 400$ et 500$ AUD.

► Notre conseil : obtenez votre permis préalablement à votre recherche d’emploi afin d’indiquer clairement sur votre CV que vous possédez les qualification nécessaires à la conduite de ce type de véhicule.

  • Où trouver ce type de job en Australie ? Dans les zones péri-urbaines et industrielles, ou dans les grands centres commerciaux
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 21 $ AUD et plus
  • Les plus : ce job change des habituels petits boulots en Working Holiday
  • Les moins : nécessite la présentation de son permis de conduire. Formation assez onéreuse pour un emploi peu qualifié

Contrôleur du trafic routier (trafic controler)

Ce job à la rémunération attractive consiste simplement à tenir des panneaux de signalisation en vue de fluidifier le trafic routier (« stop, slow down, etc. ») à proximité de zones de travaux affectant la circulation sur la voie publique.

Il nécessite l’obtention d’une Trafic Control Card (auparavant appelée « Blue Card »), certification attestant de vos connaissances des règles de sécurité et procédures de contrôle pour garantir la sécurité des automobilistes, des piétons et tout autre usager traversant une zone de travaux.

Une formation de contrôleur du trafic routier se déroule généralement une journée et coûte, selon les centres de formation, entre 140 et 170 $ AUD.

  • Où trouver un job de contrôleur de trafic routier ? Principalement dans la région de Melbourne et Sydney
  • Période : toute l’année
  • Salaire : entre 25 et 30 $ AUD
  • Les plus : le salaire, particulièrement attractif. Job peu contraignant.
  • Les moins : job répétitif, sans possibilité d’évolution

Les jobs dans la vente et le telemarketing

De nombreux jobs dans le secteur commercial sont ouverts aux titulaires du Working holiday Visa. Qu’il s’agisse de vendre des photos touristiques dans un centre commercial ou d’officier en tant que « shop assistant » dans une petite enseigne, vos chances  de décrocher ce type de job dépendent de votre aisance relationnelle et de votre capacité à communiquer clairement en anglais.

Il existe une infinité d’offres de jobs dans le domaine du démarchage commercial par téléphone. Ce type de travail est assez ingrat, mais particulièrement bien payé : au salaire de base s’ajoutent des commissions généreuses pour les télévendeurs les plus performants.

Aidez-vous des job boards australiens pour cibler votre recherche, les annonces étant mises à jour très régulièrement.

  • Où trouver un job dans la vente en Australie ? Les opportunités se situent principalement à Melbourne et Sydney
  • Période : toute l’année
  • Salaire horaire : 25 – 35 $ AUD (+ commission)
  • Les plus : permet de progresser rapidement en anglais et d’acquérir une expérience réellement significative si vous envisagez de rester en Australie
  • Les moins : nécessite un anglais impeccable et une « go-getter attitude » qui ne sied pas à tous les candidats

Pour aller plus loin :

Les jobs en WHV dans l’Australie rurale

Les jobs mentionnés ci-dessous se situent en dehors des grandes agglomérations, au cœur de l’Australie rurale (« Outback »). Il ne nécessitent aucune qualification mais requièrent de réelles aptitudes physiques.

Fruitpicking et travaux agricoles (cueillette de fruits)

Les jobs en fruit picking sont sans doute les jobs les faciles à trouver. Situés principalement dans l’Australie rurale (dite « régionale », éloignée des grandes agglomérations), ils présentent un avantage pratique sur les autres jobs disponibles en Working Holiday, en ouvrant la voie à un second Working Holiday Visa.

      • Où travailler comme « fruit picker » en Australie ? Vous pouvez trouver des jobs de cueuilleur de fruits dans le Queensland, dans le Territoire du Nord  et à Darwin en particulier, ainsi qu’en Tasmanie. Les types de cultures et dates de récolte varient d’un Etat australien à l’autre.
      • Période : toute l’année avec des variations saisonnières selon les Etats
      • Salaire horaire : 15 $ AUD
      • Les plus : disponibilité dans de nombreuses zones de l’Australie, convivialité, salaire correct.
      • Les moins : pénibilité (selon le type de récolte et la saison). Consulter notre fiche pratique sur le fruit picking qui vous donnent quelques conseils avant de trouver un job et reportez-vous à la bible officielle dans ce domaine, le harvest trail.

Ouvrier agricole

Les jobs en tant qu’ouvrier agricole se situent plus particulièrement dans les états du Victoria, de l’Australie-Méridionale et de la Tasmanie, où l’on trouve de nombreuses fermes (bovins, chevaux, production laitière). Ces jobs sont physiquement exigeants. Parmi les tâches demandées : nettoyer les étables, surveiller et guider le bétail.

  • Zones : Victoria, Australie-méridionale, Tasmanie
  • Salaire horaire : 15$ AUD
  • Les plus : découvrir l’Australie authentique, ce type de travail permettant des rencontres enrichissantes. Ouvre la voie à un second Working Holiday Visa.
  • Les moins : la pénibilité du travail

Récolte de perles

Les jobs dans l’industrie perlière se concentrent au nord de l’Australie-Occidentale, plus particulièrement dans la région de Broome. La récolte de perles s’effectue en général en avril ou en mai. Le travail est également physique, il faut avoir le pied marin et être prêt à rester plusieurs jours sur un bateau. La rémunération est en revanche particulièrement attractive.

    • Zones : Broome, péninsule de Cobourg, Albany Island, Fitroy Island et Turtle Head
    • Période : avril ou mai
    • Salaire : entre 120 et 145 $ AUD par jour, 1000 $ et plus sur une période de 10 jours
    • Les plus : le salaire, l’expérience assez inédite, l’hébergement et le couvert fournis gratuitement. Ouvre la voie à un second Working Holiday Visa.
    • Les moins : période de récolte très courte, travail assez pénible.

Pour aller plus loin : 

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire