Objectif ► Australie vous donne accès à toutes les ressources pour mettre en oeuvre votre projet professionnel en Australie. Guides, formations en ligne, contacts, modèles de CV, scénarios d'approche des employeurs australiens, etc.

Travailler en Australie  Guide complet

  • Les opportunités d'emploi pour les Working Holiday
  • Les secteurs qui font appel aux travailleurs qualifiés étrangers
  • Les critères de recrutement en vigueur en Australie
  • Toutes les options pour travailler en Australie selon son profil
  • Les salaires et l'environnement de travail en Australie

Quelques données sur le marché du travail australien

5.7 %
Taux de chômage en Australie
12 Le nombre moyen de candidats par offre d'emploi émise en Australie. Seules 2 candidatures retenues par offre en moyenne
130.000 Le nombre de migrants ayant obtenu un visa de travail
30 %
d'offres d'emploi non pourvues

Télécharger nos guides professionnels

guide-cuisinier-chef-cuisinier-australie

Médecin en Australie guide couverture plate

Ingénieur en Australie - le guide numérique téléchargeable

Navigation rapide

Les « petits boulots » et emplois ouverts aux Working Holiday

  • « petits boulots »
  • jobs peu qualifiés
  • jobs moyennement qualifiés
  • EMPLOIS QUalifiés

► Accessibles sans qualification, avec une connaissance minimale de l’anglais, plutôt situés dans l’Australie rurale, ils nécessitent une bonne condition physique :

  • cueilleur de fruits (fruit picking), ouvrier agricole, récolte de perles.
  • On peut ranger les jobs de « plongeur » ou « aide cuisine » dans cette catégorie, ainsi que certains jobs du secteur de la construction et des travaux publics (ouvrier du bâtiment, manutentionnaire), même si ces derniers requièrent l’obtention d’une certification (« White Card »).
  • Travaux divers dans les mines
Fruit picking : ce qu’il faut savoir avant de commencer à travailler
La cueillette de fruits et légumes fait partie des jobs incontournables pour tout voyageur en Working Holiday Visa en Australie.[...]
Australie – 11 jobs typiques en Working Holiday en 2017
A la découverte de l'Outback, du Centre rouge ou des grandes villes australiennes (Melbourne, Sydney, Perth), vous aurez l'occasion d'occuper[...]
Working Holiday Visa en Australie 2017 – Guide pratique
Le Working Holiday Visa (WHV), ou Visa Vacances-Travail permet aux jeunes français (entre autres) de vivre et travailler en Australie[...]

Les secteurs qui recrutent des travailleurs qualifiés étrangers

Travailler en Australie en 2017 - Quels secteurs recrutent ?

Le secteur médical et paramédical

Le secteur de l’éducation et de la formation

Les technologies de l'information et de la communication

Le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration

Les métiers du BTP et de la construction (« trades »)

Architecture, conception et design

Le secteur financier et le secteur bancaire

Marketing, vente et communication

Liste complète des qualifications en demande en Australie - En anglais, ordre alphabétique

Dérouler la liste complète des qualifications en demande en Australie (en anglais)

Travailler dans le bâtiment et la construction en Australie
Électricien en Australie - Travailler et immigrer Down Under L'industrie du bâtiment et de la construction emploie près de 900[...]
Trouver du travail comme ingénieur en Australie en 2017
L'ingénierie est le domaine le plus représenté sur les listes des qualifications en demande en Australie (Skilled Occupations List et Consolidated Sponsored[...]
Infirmier-infirmière en Australie – Tout savoir pour travailler Down Under
Comme de nombreuses professions paramédicales, la profession d'infimier-infirmière figure sur la liste des qualifications prioritaires (Skilled Occupations List), qui recense[...]
Médecin, pharmacien, dentiste – Métiers en demande en Australie
Chaque année, l'Australie met à jour une liste de métiers et professions en demande sur son territoire. Celle-ci donne une[...]
Australie – Liste des métiers recherchés (en demande) en 2017
(Mis à jour le 27/04/2017).  Vous êtres un professionnel qualifié et envisagez de travailler temporairement ou durablement en Australie ? Première étape[...]

Les critères de recrutement en Australie

1. Le niveau d'anglais et les capacités de communication

La maîtrise de l’anglais est un critère de sélection prépondérant pour les employeurs australiens.

L’IELTS est le test de référence pour attester de son niveau d’anglais auprès des recruteurs (module générique du test) et institutions australiennes (module académique).

L’IELTS évalue quatre compétences linguistiques : expression écrite, expression orale, compréhension écrite et compréhension orale.

Vous pouvez passer ce test en France et partout dans le monde (liste de centres agréés). Il se se déroule sur deux journées. Coût : 200 €

  • Pour être compétitif sur les offres d'emploi émises en Australie, il est recommandé d’avoir un niveau correspondant au niveau 7 de l'IELTS
  • En pratique, obtenir ce score nécessite deux à six mois de préparation spécifique sur la base d’un anglais de niveau intermédiaire.
  • IMPORTANT ! Les employeurs exigent souvent une « capacité professionnelle complète » en anglais. Pratiquez le plus possible votre anglais pour être suffisamment à l’aise dans le cadre professionnel : écriture de mail, conversation téléphonique de base.

Score globale
sur 9 (IELTS) 

Niveau de maîtrise

Description des niveaux d’anglais selon l’IELTS

9

Utilisateur expert

Maîtrise opérationnelle complète de la langue.
Votre usage de l’anglais est adéquat, précis et fluide.
Capacité de compréhension complète

8

Utilisateur avancé

Maîtrise opérationnelle complète de la langue,
malgré des imprécisions et usages inadéquats très occasionnels.
Quelques incompréhensions en situations inconnue.
Capacité d’argumentation complexe.

► 7 ◄

Utilisateur confirmé
(niveau minimal recommandé)

Maîtrise opérationnelle de la langue,
malgré des imprécisions, usages inadéquats et incompréhensions
dans certaines situations. De manière générale,
vous maniez une langue relativement complexe
et comprenez les raisonnements détaillés.

6

Utilisateur compétent

Maîtrise efficace de la langue en dépit d’imprécisions,
d’usages inadéquates et d’incompréhensions.
Vous pouvez utiliser un langage relativement complexe,
plus particulièrement en situations familières.

2. Les qualifications/le diplôme et l'expérience professionnelle

Ces deux critères de recrutement sont essentiels, mais ils n'ont pas toujours la même valeur du point de vue du recruteur australien. L'importance de ces critères est reflétée dans les termes de référence d'une offre d'emploi.

Les termes "Junior" ou "Senior" précédant un intitulé de poste traduisent par exemple le niveau d'expérience demandé par le recruteur.

Un poste "Senior" n'est accessible qu'aux candidats disposant d'une expérience professionnelle étendue.  

Pour les métiers techniques (filières d'apprentissage, professions très qualifiées) :  une formation inadaptée ou incomplète est éliminatoire. 

Pour les emplois du tertiaire ouverts aux "débutants" ("Entry level") : la formation et l'expérience académique sont prises en compte au même titre que l'expérience professionnelle. Ces différents aspects permettent d'évaluer l'employabilité globale d'un candidat.

Plus le niveau de responsabilité est élevé ("Senior position"), plus l'expérience professionnelle (étendue, variété, réalisations conctères) est un critère de sélection important

CV - Les "réalisations concrètes"
font souvent la différence


Il y a une grande différence entre disposer d'une expérience professionnelle solide et savoir présenter cette expérience de manière adaptée dans une candidature.

De nombreux candidats -au profil pourtant excellent- sont recalés dès les premières étapes d'un recrutement, faute d'avoir su :

  •  présenter leurs réalisations académiques/professionnelles,
  • adapter leur candidature au descriptif d'une offre d'emploi

Les recruteurs australiens sont particulièrement sensibles à la présentation de données factuels dans votre parcours, plus particulièrement si celles-ci font écho aux critères de l'offre d'emploi. 

Vous devez donc passer du temps à reformuler les contenus de votre CV pour le rapprocher des critères de l'offre, à décrire des tâches ayant abouti à des résultats concrets, et à mettre en évidence le rôle clé que vous avez occupé dans des réussites collectives. 

3. Les "soft skills", si importantes en Australie

  • Les « soft skills » désignent les compétences et savoir-faire ayant un rapport avec des traits de personnalité utiles dans le monde professionnel.
  • Les « transferable skills » désignent les compétences acquises au fil de votre parcours professionnel ou académique et potentiellement « transférables » dans un nouveau poste.

Ces deux familles de compétences sont d'une grande valeur sur le marché de l'emploi australien car elles témoignent de vos capacités d'adaptation à un nouvel environnement de travail.

Parmi les « soft skills » et « transferable skills » particulièrement appréciées des recruteurs australiens :

  • « Communication » - La compétence "reine". Capacité de comprendre et partager des informations, à l'écrit et à l'oral. Il est impératif de développer cette capacité afin de dépasser le biais négatifs des recruteurs à l'égard des locuteurs anglais non-natifs
  • « Teamwork » : capacité de collaborer efficacement avec des professionnels de niveaux de responsabilités différents, notamment dans des situations de crise ou d'urgence.
  • « Initiative » : prise d'initiative et capacité d'action indépendante
  • « Technology » : maîtrise des outils de communication modernes et dispositions favorables à leur apprentissage
  • « Problem Solving » : capacité de résolution des problèmes mobilisant la créativité (innovation), ou faisant appel au pragmatisme et à la formulation d'hypothèses
  • « Self-management » : Capacité de réaliser des tâches de manière autonome (sans supervision directe) en auto-évaluant ses progrès
  • « Planning » : capacité de prévoir les ressources nécessaires (temps, ressources humaines, budget) à la réalisation d'un projet
  • « Learning » : capacité à développer ses connaissances personnelles et professionnelles sur le lieu de travail et à partager ou transmettre son savoir-faire en équipe.
Bien préparer son entretien d’embauche en Australie
Si vous avez lu nos fiches pratiques consacrées au CV et à la lettre de motivation australiens, alors vous avez[...]
Réussir sa lettre de motivation australienne (job, stage) – Conseils et exemples
Vous êtes à la recherche d'un job ou d'un stage en Australie ? Si composer un CV australien impeccable vous[...]
Guide du CV australien – présentation, format, exemples
Un CV australien bien traduit, correctement présenté et hiérarchisé est un sésame indispensable pour trouver un emploi satisfaisant en Down Under. Que vous soyez à[...]

Quelles options pour travailler en Australie ? Tableaux

Vous résidez en Australie (18 - 35 ans)

Situations

Working Holiday Visa
(< 31 ans révolus)

Étudiant
(généralement < 35 ans)

Stagiaire
(généralement < 30 ans)

Trouver un job saisonnier ou un « petit boulot »

Possible, mais dans une limite de six mois consécutifs pour le même employeur (possibilité d’extension pour les « au pair »)

Possible, sans limite de durée pour le même employeur

N/A

Trouver un emploi qualifié et travailler temporairement en Australie

Possible, via un parrainage employeur (« sponsorship ») si vos qualifications sont en demande, dans un emploi approuvé par le ministère de l’immigration

Possible, mais seulement à temps partiel pendant sa session de cours (40 heures par quinzaine maximum) et sans limite hors session, dans des emplois pouvant être en rapport ou non avec ses études

Stage rémunéré possible, mais dans une limite de six mois consécutifs pour le même employeur (sauf sous le visa d’étudiant)

Travailler et s’installer durablement ou définitivement en Australie

Possible, en passant du WHV au visa de travail temporaire puis en obtenant la résidence permanente (via différents visas)

Possible, grâce au dispositif « visa de fin d’études » (« Post Study Working Arangements ») qui peut concerner les formations très qualifiantes (Bachelor, Masters), ou moins qualifiantes (Degree, Diploma)

Possible, à condition d’obtenir un sponsorship de son employeur, pour un poste et une qualification en demande en Australie

Peu de contraintes. Possibilité d’acquérir rapidement une professionnelle significative. Nombreuses opportunités de sponsorships ouvets aux WHV

Les diplômes obtenus en Australie sont un critère d’employabilité important. Contact précoce et prolongé avec le marché de l’emploi australien. Durée des études : deux ans seulement

Peu de contraintes, offre une première expérience professionnelle probante en Australie

Installation en famille impossible

Coût, qui peut cependant être amorti

Durée relativement réduite pour faire ses preuves

Vous résidez à l’étranger (> 31 ans) , sans attache familiale en Australie

Situations

Professionnels qualifiés
(31 - 40 ans)

Professionnels expérimentés
(40 - 49 ans)

Trouver un job saisonnier ou un « petit boulot »

Pas possible

Pas possible

Trouver un emploi qualifié et travailler temporairement en Australie

Possible en participant au programme des travailleurs qualifiés (Skill Select). Conditions – Exercer une profession en demande, aune expérience professionnelle significative

Possible en participant au programme des travailleurs qualifiés (Skill Select). Conditions – Exercer une profession en demande à un poste d’encadrement, être très expérimenté dans une profession en demande

Travailler et s’installer durablement ou définitivement en Australie

Possible en participant à SkillSelect : accès direct à la Résidence permanente possible

Possible en participant à SkillSelect : accès direct à la Résidence permanente possible

Nécessite une évaluation des compétences (« Skills Assessment »)

Nécessite une évaluation des compétences (« Skills Assessment »)

Plusieurs années d’expérience professionnelle requises

Plusieurs années d’expérience professionnelle requises, à des postes d’encadrement

Quels visas pour travailler en Australie ?

Trouver un emploi en Australie

Réussir votre projet professionnel en Australie

Objectif ► Australie vous donne accès à tous les outils pour réussir votre projet professionnel en Australie : WHV, étudiants, jeunes diplômés, travailleurs qualifiés

Plusieurs méthodes pour trouver un emploi (qualifié) en Australie : prospecter le marché de l'emploi "caché" (hidden job market), une méthode au long cours à l'efficacité démontrée. En effet, 70% des emplois pourvus en Australie ne font pas l'objet d'une publication sur les sites d'emploi.  Vous devez apprendre à réseauter et rencontrer les bonnes personnes,  utiliser les sites d'emploi ciblés, candidater au bon moment. 

Le "hidden job market" - Le marché
de l'emploi caché

Il correspond au vivier d'offres d'emploi échappant à toute démarche de communication de la part des recruteurs. Les postes sont ainsi pourvus par la cooptation, la mise en relation directe, et la prospection active de candidats.

Les employeurs australiens sont de plus en plus nombreux à puiser dans leurs réseaux immédiats pour répondre à leurs besoins de recrutement, pour deux raisons :​

  • Le marché de l'emploi est relativement restreint en Australie, ce qui a tendance faciliter les synergies relationnelles (« tout le monde se connaît »)
  • Les coûts, délais et incertitudes liés à un processus plus classique (publication d'une offre).

Faire appel à une agence de recrutement - placement

Plusieurs agences sont spécialisées dans le recrutement/placement de travailleurs qualifiés étrangers en Australie. Vous pouvez faire appel à ces agences pour être mis en relation avec des employeurs australiens et/ou pour commencer à réseauter sur place. Certaines agences de placement proposent également des services d'aide à l'obtention d'un visa de travail. 

D'autres agences sont ouvertes aux titulaires du Working Holiday Visa -profils qualifiés-, notamment dans le domaine du tertiaire (comptabilité et gestion, relation client, médical et paramédical, etc.). Elles permettent de postuler en ligne à des offres ciblées, ou d'enregistrer son CV sur une base de données régulièrement consultée par des employeurs australiens.  

Les sites australiens dédiés au recrutement de travailleurs étrangers

Nous vous encourageons à utiliser une plateforme de mise en relation entre travailleurs internationaux et recruteurs australiens. C'est le cas de Skills2Oz, qui permet de mettre son CV à disposition des recruteurs australiens en vue d'une immigration parrainée par un employeur. Cette plateforme a l'avantage de proposer un offre de services à 360° : choix du visa adapté à votre profil, optimisation de votre CV, flux d'offres d'emplois ciblés correspondant à vos qualifications, etc. 

Les salaires en Australie

Quel est le salaire minimum en Australie ?

Le salaire horaire minimum est de 17,29 $ AUD en Australie, soit un salaire hebdomadaire de 657 $ AUD et mensuel d’environ 2650 $ AUD.

A noter que ce salaire s’applique rarement à aux jobs peu qualifiés, comme ces le cas pour de nombreux petits boulots disponibles en Working Holiday Visa. En revanche, les salaires de ces derniers peuvent être compensés par différents bonus (prime de productivité, heures supplémentaires, etc.)

Quel est le salaire moyen en Australie ?

Le salaire mensuel moyen d’un salarié employé à plein temps en Australie est de 6400 $ AUD (environ 4300 €), soit un salaire annuel moyen de 76 800 $ AUD (Australian Bureau of Statistics). Cette moyenne varie bien sûr selon :

  • les particularités régionales (grandes villes VS Australie rurale),
  • le niveau de qualification,
  • le niveau d’expérience,
  • le paiement éventuel d’heures supplémentaires,
  • la défiscalisation des revenus de certaines professions (notamment médicales)
  • le coût de la vie (ex : le prix des loyers dans les grandes villes) doit aussi être pris en compte pour avoir une du pouvoir d’achat réel octroyé par le salaire.

Le coût de la vie (ex : le prix des loyers dans les grandes villes) doit aussi être pris en compte pour avoir une du pouvoir d’achat réel octroyé par le salaire.

Comment s’informer sur les salaires pour chaque profession en Australie ?

  • Utiliser le calculateur de salaire de Fair Work Australia – Vous devez renseigner plusieurs champs pour avoir une estimation précises
  • Utiliser le moteur de recherche PayScale, qui permet d’obtenir le salaire médian (horaire, hebdomadaire, annuel) de chaque profession en Australie. Salaire médian = 50 % des salariés perçoivent un salaire supérieur, 50 % un salaire inférieur

L'environnement de travail en Australie

L'Australie est souvent présentée comme offrant un cadre de travail décontracté (« laidback »), où l'informel domine les relations professionnelles. Cette présentation n'est pas totalement galvaudée, mais n'offre qu'une vision partielle de l'environnement du travail Down Under.

Si vous êtes à la recherche d'un job en Australie, au-delà du poste visé, intéressez-vous à la culture de l'entreprise pour laquelle vous candidatez.

  • A-t-elle bonne réputation sur le plan de la gestion des ressources humaines ?
  • Le turnover est-il important ?
  • A-t-elle l'habitude de recruter des travailleurs migrants ?
  • Les femmes sont-elles représentées aux postes à responsabilité ?

Travailler en Australie - Questions fréquentes

Travailler en Australie sans WHV avec un visa de touriste - Est-ce possible ? 

Travailler en Australie sans parler anglais - Quelles opportunités ? 

Travailler au black - au noir en Australie 

Travailler en Australie sans visa

Où partir travailler en Australie ?