Vous êtes à la recherche d’un job ou d’un stage en Australie ? Si composer un CV australien impeccable vous donnera un avantage sur la concurrence, rédiger une lettre de motivation efficace augmentera grandement vos chances d’obtenir un entretien d’embauche.

Pour y parvenir, vous devrez respecter plusieurs règles : certaines relèvent du bon sens, d’autres sont plus spécifiques. Explications.  

1. Lettre de motivation : Cover letter, Application letter, Letter of motivation et Spontaneous application – Quelle différence ?

Lettre de motivation australienne pour candidater à un stage ou un job (« cover letter »)

En anglais australien, le terme « cover letter » désigne la lettre d’appui à une candidature pour un stage/job qui a fait l’objet d’une publication d’offre.

Cette lettre argumentative est :

  • Ciblée : concerne un poste en particulier, en réponse à une offre
  • Personnalisée : elle s’adresse à une personne bien identifiée dans l’organisation/l’entreprise
  • Associée à un CV


Vous devez utiliser le descriptif de l’offre de job/stage en anglais pour rédiger le contenu de votre CV et de lettre de motivation. Il s’agit -sans « tricher » évidemment-de faire correspondre les exigences du poste/stage avec les qualifications et les compétences que vous avez acquises au fil de votre parcours professionnel.

Lettre de motivation australienne pour entrer à l’Université

L’anglais australien emploie les termes « cover letter » et (plus souvent) « application letter » ou « motivation letter » pour désigner une lettre d’appui à un dossier de candidature à un programme/une formation universitaire en Australie.

Avec les éléments de sélection objectifs (ex : diplômes/bullettins de notes), cette lettre de motivation peut jouer un rôle décisif dans le choix des candidats si la formation comporte un nombre de places limité.

Synonyme : « motivation letter »

La lettre de « candidature spontanée »

Les termes « letter of motivation » (motivation letter) et « spontaneous application letter » sont utilisés pour désigner les lettres de « candidature spontanée » : pour faire du bénévolat ou du volontariat dans une organisation par exemple.

En Australie, il est très rare que les entreprise répondent favorablement à ce type de démarche.

2. Modèles/exemples de lettre de motivation australienne

En réponse à une offre de stage ou d’un job

Nous vous conseillons de vous inspirer de ce modèle trouvé sur le site careerfaqs.com.au, pour un poste de chef cuisinier.

Le site Youthcentral.vic.gov.au propose également plusieurs exemples de lettres de motivation susceptibles de vous aider.

Pour s’inscrire à un programme dans une université australienne

Vous trouverez sur le site web de l’Université de Monash – la plus grande université australienne- une trentaine de modèles et exemples de lettres motivation.  Vous pouvez vous en inspirer pour rédiger votre propre « Application letter » à un programme/une formation qui vous intéresse dans une université australienne.

Pour faire du volontariat (candidature spontanée)

Voir cet exemple proposé également sur le site de l’Université de Monash

3. Contenu de la lettre de motivation australienne

Votre lettre de motivation australienne doit toujours contenir

Dans l’en-tête :

  • Votre prénom, nom, vos données de contacts (adresse, téléphone) et si pertinent, vos profils sociaux sur le web (ex : profil LinkedIn). L’en-tête comprend également le prénom et le nom de votre destinatire (Mr/Ms/Mrs…), son titre et son entreprise, et l’adresse de celle-ci
  • La date de la lettre de motivation (sous ce format : 30 August 2015)
  • L’objet (« Reference line« ) : « Re: Application for Administration Assistant position »

Dans le contenu :

  • Une adresse au destinataire à l’introduction et à la clôture de la lettre : « Dear Mr Smith »…. »Yours sincerely »
  • 4 à 5 paragraphes qui suivent à peu près cet ordre : motif de la lettre de motivation (réponse à l’offre… parue dans….), adéquation entre vos qualifications et les critères de l’offre, compétences spécifiques faisant de vous le candidat idéal, compétences secondaires, et enfin vos disponibilités pour un entretien.
  • Votre signature

4. Style, mise en forme, niveau de langue : « Do » et « don’t »

  • Rédiger la lettre en anglais britannique. Son usage est en vigueur à l’écrit en Australie : n’oubliez pas de paramétrer correctement votre traitement de texte !
  • Attention aux appositions et aux phrases à rallonge fréquentes en français, mais plus rares en anglais. Préférer des phrases courtes ponctuées franchement.
  • Utiliser une police de caractères d’emploi courant (Arial, Tahoma) et une taille régulière (10-12)
  • Votre lettre de motivation doit théoriquement tenir sur une page
  • Utiliser des alinéas pour marquer la progression du texte : un paragraphe, une idée !
  • Attention à ne pas suremployer la première personne du singulier, même si son utilisation est attendue dans cet exercice. Faire également avec la connotation « passive » du verbe « to be ».
  • Utiliser un correcteur orthographique comme SpellCheckPlus
  • Remplacer les mots répétés par des synonymes si cela est opportun. Nous recommandons l’outil Thesaurus.com


5. Un peu de lecture

 

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire