Vous êtes nombreux à nous demander si l’Australie ou la Nouvelle-Zélande proposent, à l’image des Etats-Unis, un programme d’immigration reposant sur un « tirage au sort » (loterie). Aux USA, le « diversity immigrant visa program« (Green Card Lottery) permet en effet chaque année à plusieurs dizaines de milliers de candidats à l’immigration de décrocher une carte verte à l’issue d’un tirage au sort. Carte verte qui leur permet  de vivre et travailler légalement aux US. Qu’en est-il en Oz et NZ ?

Pas de système de loterie en Australie et NZ : attention aux scams

A l’heure actuelle, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ne disposent d’aucun programme d’immigration de type « loterie ». Certains sites internet peuvent laisser penser le contraire et proposer des services payants pour faciliter vos démarches : méfiez-vous des sites qui entretiennent la confusion à ce sujet ou qui proposent ce type de service.

Des programmes d’immigration pour chaque situation individuelle

Si vous souhaitez vous installer en Australie ou en Nouvelle-Zélande, sachez qu’il existe de nombreux parcours d’immigrations possibles. Les deux grandes voies d’accès sont l’immigration par le travail -si vous avez les qualifications professionnelles en demande sur place, et le rapprochement familial.

Nos articles :

Dans tous les cas, référez-vous aux sites fournissant des informations officielles sur les démarches d’immigration :

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire