Ebook à télécharger

Installée en Australie depuis 8 ans, Elisabeth enseigne le français dans un lycée privé de garçon, à Perth. Issue d’un cursus universitaire de didactique du français langue étrangère, elle partage ici quelques conseils pratiques sur  la recherche de jobs en tant qu’enseignant(e) de FLE, et fournit des indications sur le salaire auquel prétendre dans cette spécialité.

Australie : organiser sa recherche de poste d’enseignants en FLE

« A tous les étudiants de FLE en France qui souhaiteraient tenter leur chance ici, je conseille de venir avec un esprit de battant, une ouverture d’esprit, beaucoup de patience et de courage et avec un projet precis.

Il faut aussi développer un réseau de professeurs qui sont déjà en poste et de ce fait à même de donner des conseils, ou d’alerter sur des postes susceptibles de se libérer.

« S’enregistrer auprès de l’ordre des enseignants »

Après l’obtention du DipEd, il faut étre enregistré auprès de l’ordre des enseignants. Ce n’est pas une institution nationale :  chaque Etat dispose de sa propre entité et les critères sont variables. En ce qui me concerne, j’ai  dû repasser un test d’anglais car le niveau requis était plus élevé qu’à l’université: 8 sur 9.

Ma frustration allait grandissante mais malheureusement, je ne pouvais rien  faire…

Les obstacles franchis, j’ai pu finalement commencer à chercher un emploi dans le secondaire.

Il n’y avait pas beaucoup de postes disponibles lorsque j’ai effectué ma recherche.  il faut vraiment être présent au bon moment et que son profil corresponde plus que celui d’un autre candidat.

« Bien connaître le système éducatif australien »

De plus en plus de Français s’installent en Australie, donc avoir le français comme langue maternelle n’est plus le meilleur argument pour convaincre. Il faut en revanche  démontrer une très bonne connaissance du système éducatif australien, un très bon niveau d’anglais pour pouvoir gérer une classe, la capacité à mettre en place des techniques d’enseignement innovantes.

Je souhaitais travailler dans le secteur privé en particulier, j’ai donc consulté le site national SEEK.COM.AU pour y trouver des annonces. Il n’y avait que 3 postes qui m’intéressaient.

J’ai pris soin de vérifier le site internet de ces établissements avant d’envoyer ma candidature et de demander à un ami australien de corriger ma lettre de motivation et mon CV si besoin.

J’ai obtenu une réponse de ces trois écoles qui m’ont invitées à passer un entretien.

« Entretien d’embauche : un jury composé de 2 ou 3 personnes »

L’entretien est mené par un jury de 2 ou 3 personnes qui posent des questions à tour de rôle. Il faut venir préparé(e), anticiper certaines questions et ne pas improviser car d’autres candidats se seront mieux préparés et pourront faire la différence.

Il arrive aussi qu’on vous demande d’enseigner à une classe que vous ne connaissez pas (ce fût mon cas) afin de pouvoir juger votre capacité d’adaptation et la manière dont vous établissez un premier contact avec les étudiants.

« Il est très important de s’appuyer sur un réseau de professeurs en poste »

Je le répète, il est vraiment important d’avoir un réseau de professeurs en poste car les employeurs demandent des références professionnelles et cet élément peut faire pencher la balance si deux candidats ne peuvent  être départagés.

Dans mon cas, j’avais un bon CV mais aussi de très bonnes références ».

Salaire d’enseignant en Australie

« Le salaire est très variable et dépend du secteur dans lequel on travaille (public/privé), de l’ancienneté et de l’Etat dans lequel vous travaillez. Par exemple dans le privé, un professeur débutant peut gagner environ 4000 dollars AUD par mois en Australie-Occidentale. C’est un salaire qui semble très élévé vu de la France mais il faut savoir que le coût de la vie est aussi très élevé dans cet Etat.

Enfin, la rémunération est en moyenne plus élevée qu’en France car les professeurs doivent effectuer davantage d’heures de travail. Ces heures ne sont pas remplies uniquement par l’enseignement mais par des activités extra-scolaires, la surveillance d’élèves pendant la journée et les remplacements de professeurs absents. »

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (1)

Laisser un commentaire