Dans le cadre de sa formation d’ingénieur à Supélec (École supérieure d’électricité), Thibaut a choisi l’Australie et l’Université de Sydney pour effectuer son master à l’international. Démarches, budget, qualité des enseignements : son avis sur cette année de formation.

 

Australie n’ Zélande – Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Thibaut et je suis originaire du Sud de la France, plus exactement d’un village dans la région de Nîmes. J’ai 22 ans et j’effectue un master à l’Université de Sydney depuis le mois de février.

Depuis septembre 2009, je suis également étudiant en école d’ingénieur, à Supélec, en France. A l’issue de cette année et si tout s’est bien passé, j’obtiendrai le master australien ainsi que mon diplôme d’ingénieur français, et je serai prêt à rentrer sur le marché du travail.

Pourquoi étudier à Sydney ?

J’ai la chance d’être étudiant dans une école française très ouverte à l’international qui encourage ses élèves à partir pendant un semestre ou un année au sein d’une université partenaire.

J’étais très attiré par l’Australie pour plusieurs raisons : je souhaitais me rendre dans un pays anglophone pour améliorer ma pratique de la langue, voyager et découvrir des lieux extraordinaires pendant mes temps libres, ainsi que rencontrer des étudiants venant de nombreux autres pays. Ce multiculturalisme dans les grandes villes australiennes est un atout formidable pour le pays et renforce son développement. La ville de Sydney me faisait rêver.

Une fois le pays déterminé, le choix de l’université s’est rapidement imposé : The University of Sydney était déjà un établissement partenaire de Supélec et d’autres étudiants y étaient allés les années précédentes. Le bureau des Affaires Internationales de Supélec connaissait l’université et savait que l’enseignement répondait à leurs attentes.

Quelles démarches pour étudier en Australie ? 

Cela a été relativement simple, mais j’ai dû m’y prendre en avance : tout d’abord, j’ai dû demander l’autorisation à mon établissement français d’effectuer une année d’études à l’université de Sydney.

Une fois ma demande acceptée, j’ai envoyé une demande d’inscription à l’Université de Sydney. J’ai dû joindre tous mes bulletins et résultats depuis le baccalauréat, traduits en anglais. J’ai aussi dû passer un test d’anglais, le TOEFL, et atteindre un score minimum de 90/120. Ce test juge notamment l’expression et la compréhension, écrites et orales. Mon dossier a été accepté par l’université de Sydney, et j’ai pu commencer les cours en février.

Les pré-requis concernaient donc la connaissance de la langue anglaise et les résultats scolaires antérieurs.

Quel budget pour une année d’étude à Sydney ?

Voici la question qui fâche : tout dépend des frais de scolarité. L’enseignement supérieur en Australie, comme au Royaume-Uni ou aux États-Unis par exemple, est extrêmement cher.

Actuellement, l’inscription à mon master coûte 31.000$ pour l’année. Ce sera plus cher pour un MBA, et moins cher pour des études en undergraduate (l’équivalent de bac+1 – bac+4), mais je ne connais pas les prix.

A cela, il faut rajouter le logement dans une grande ville avec des conditions de vie acceptables : on ne peut pas étudier une année entière dans une auberge de jeunesse, aussi faut-il compter 130$ à 250$ par semaine pour une chambre à proximité de l’université. Pour ma part, je partage une chambre à une trentaine de minutes à pied de l’université pour 140$ par semaine. J’ai mon lit, bureau et armoire dans une chambre spacieuse, mais la maison n’est pas en très bon état.

Pour le reste, le coût de la vie est similaire à la France, voire un peu plus élevé. Je pense que cette année va me coûter environ 45.000$, vacances et voyages inclus. Pour ramener cette somme en euros, il faut tenir compte du taux de change qui fluctue beaucoup et très rapidement, c’est difficile à prévoir.

Votre avis sur la qualité de l’enseignement dispensé à l’Université de Sydney ?

De façon générale, je suis assez déçu par l’enseignement ici. Étant donné le prix du cursus, je m’attendais à avoir des cours de bien meilleure qualité, mais certains sont vraiment bâclés ou pas assez préparés.

D’autres professeurs se donnent vraiment beaucoup de mal et proposent des cours de grande qualité : j’imagine que c’est comme partout ailleurs, cela dépend du professeur. Le prix n’est pas une garantie de qualité pour l’enseignement ici. Le niveau global est aussi un peu décevant, nous passons parfois beaucoup de temps sur des points que nous considérons comme acquis depuis longtemps en France. Pourtant, The University of Sydney est connue pour être un des meilleurs établissement du pays.

Techniquement, je continue d’acquérir beaucoup de connaissances pour mon futur métier d’ingénieur en énergie, et mon anglais progresse aussi. Cette année me demande beaucoup d’autonomie et me permet aussi de réfléchir à ce que je veux vraiment pour ma future vie.

En savoir plus

 L’Université de Sydney sur Google Maps


Afficher University of Sydney sur une carte plus grande

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire