Le ministère australien de l’immigration (DIBP) vient d’actualiser les deux listes des qualifications en demande en Australie (SOL et CSOL)  qui déterminent fortement les chances pour un candidat aux qualifications adéquates de pouvoir travailler en Australie.

Les qualifications de carrossier (« panelbeater ») et d’ébéniste (cabinetmaker) font leur entrée sur la Skilled Occupation List. Pour rappel, cette liste permet aux candidats possédant les qualifications adéquates de participer au programme « SkilleSelect », qui facilite le recrutement de travailleurs étrangers ayant pour projet de s’installer en Australie.

Les qualifications de carrossier et d’ébéniste en demande en Australie

De nombreuses qualifications faisant appel à un savoir-faire manuel et technique sont en demande en Australie depuis l’introduction du programme SkillSelect en 2012. En 2014-2015, les professions de carreleur et de briqueteur rejoignaient la liste principale des qualifications en demande.

En 2016, c’est au tour des métiers de carrossier dans l’industrie automobile et d’ébéniste de rejoindre la liste des qualifications pour lesquelles l’Australie fait actuellement face à une pénurie de compétences.

Comment travailler en Australie en tant qu’ébéniste ou carrossier ?

Si vous possédez l’une ou l’autre de ces qualifications et que vous souhaitez émigrer en Australie, vous devez vous assurer que :

  • Vous possédez les qualifications requises, donc équivalentes aux standards de formation australiens dans votre qualification
  • Votre niveau d’anglais est suffisamment élevé (« Competent »)
  • Votre expérience professionnelle est suffisante

Connaître son descriptif métier ANZSCO

Pour vérifier si vous avez le niveau de qualification et les compétences nécessaires, vous devez connaitre le code métier « ANZSCO » spécifique à votre qualification. Celui-ci décrit les tâches relatives à la profession concernée et le niveau de formation requis pour l’exercer en Australie.

– Ebéniste : 394111
– Carrossier : 324111

Faire évaluer ses qualifications

Avant de lancer votre projet d’immigration, vous devrez obtenir la reconnaissance de vos qualifications, à travers une évaluation appelée « Skills Assessment ». Celle-ci est diligentée par Trades Recognition Australia (TRA), un organisme professionnel qui travaille en lien avec le ministère australien de l’immigration.

Lancer son parcours d’immigration

Une fois passées ces étapes, vous pouvez déposer une Expression of Interest (EOI) sur le site du ministère australien de l’immigration (procédure gratuite) et nommez le visa qui vous intéresse.

Si votre candidature est sélectionnée, vous pouvez être contacté à tout moment par un employeur australien qui accès à la base de données contenant vos informations. Une fois votre visa de travail temporaire et votre emploi sécurisés, vous pouvez commencer votre parcours de demande de visa ouvrant à la Résidence permanente en Australie.

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire