Si vous voyagez en Australie ou Nouvelle-Zélande en famille ou entre amis, louer un camping car (campervan) est sans doute la meilleure option pour conjuguer mobilité et confort durant votre trip. Une bonne connaissance du terrain et des conditions de route en Oz et NZ est essentielle pour choisir la location adaptée à vos besoins. Vous devez également être familiarisé(e) avec les particularités liées à la conduite d’un camping car dans ces deux pays.

Voici les critères à prendre en compte pour choisir votre camping car, et quelques conseils pour réussir votre road trip.

Location d’un camping car – Critères de choix

Dimensions et espace dans l’habitacle

Le premier critère de choix si vous voyagez à trois personnes et plus. Sur un trip au long cours, « l’espace à vivre » doit être le plus confortable et spacieux possible. Même chose pour les équipements : lits doubles ou triples, toilettes, douche solaire. Les conditions de vie à bord vont des plus spartiates aux plus confortables selon le type de véhicule. Le prix à la location s’en ressent évidemment, allant du simple au double. Ne lésinez pas sur le confort si le camping car est votre seul espace à vivre durant votre séjour : vous risquez sinon de voir votre budget « nuits d’hôtel » exploser.

Consommation du véhicule / prix de l’essence

Deux facteurs à prendre en compte pour calculer votre budget, hors location du véhicule : la consommation du camping car et sa motorisation (essence/diesel). Vous devrez tenir compte des variations de prix de l’essence/du diesel selon les zones géographiques traversées. Dans l’outback australien, le prix de l’essence peut être jusqu’à 50% supérieur au prix de l’essence dans les grandes agglomérations.

Garde au sol, deux roues motrices ou 4×4

Là encore, un choix capital. Les camping cars ne peuvent (en théorie) emprunter les routes non-bitumées en Australie, compte tenu de leur garde au sol trop faible (« low ground clearance »). Cela signifie qu’en cas de souci sur une piste, le prestataire de location vous tiendra responsable des dommages causés au véhicule, ou des coûts liés à son remorquage. Il n’est pas rare de voir des conducteurs braver cette restriction sur les sentiers et pistes les plus praticables pendant la saison sèche (ex : dans les parcs nationaux). A vous de mesurer les risques que vous prenez et de faire preuve de sagesse : excluez tout road trip sur des pistes pendant la saison humide. En Nouvelle-Zélande, tenez compte également des conditions de route dans les zones enneigées pour choisir le bon véhicule.

Une alternative possible pour voyager en mode « tout terrain » est de louer un 4×4 aménageable en camper van, avec la possibilité de fixer des équipements spécifiques : comme des tentes.

Limite d’âge inférieure et supérieure pour pouvoir louer un camping car

En Australie et Nouvelle-Zélande, l’âge minimal et maximal exigé pour louer un camping car (et certaines catégories de véhicules) est compris entre 18 et 75 ans. Il est fréquent que l’âge minimal exigé soit fixé à 21 ans.

Vérifiez les conditions d’âge AVANT de louer votre véhicule.

De même, certaines agences exigent que le conducteur principal détienne un permis de conduire délivré au minimum un an avant la date de location.

Assurance et franchise en cas d’accident

Les agences de location incluent une assurance « de base » pour couvrir les dommages liés à un accident, mais celle-ci est en général limitée par une franchise élevée. Il n’est pas rare que la franchise s’élève à 3000 $ AUD, voire davantage, ce qui signifie que vous devrez couvrir l’intégralité du montant des réparations, dans une limite de 3000 $ AUD. Il est conseillé de compléter la location d’une assurance complémentaire (proposée en général par le prestataire) calculée au pro-rata des jours de location.

N’oubliez pas de vérifier le exclusions de garantie !

Conduire un camping car en Australie ou Nouvelle-Zélande : les bases

Commençons par un rappel élémentaire : on conduit à gauche en Australie et en Nouvelle-Zélande. Cette contrainte nécessite un petit temps d’adaptation pour les non initiés, plus particulièrement s’il s’agit de votre première expérience de conduite avec un camping car. Les manoeuvres sont inversées, ce qui peut justifier quelques minutes de pratique sur le lieu de location, avant de prendre la route.

L’approche des agglomérations peut intimider, aussi n’hésitez pas à vous « faire la main » autant que possible pour négocier certaines manoeuvres en ville (se garer) : il vous faudra quelques minutes de pratique (et probablement quelques échecs) afin d’avoir en tête les dimensions du véhicule et de prendre le « coup de main » pour le manoeuvrer.

Autre détail technique, qui a son importance : certains camping cars disponibles à la location sont équipés d’une boîte de vitesses automatique. Les non-inités éprouveront des difficultés à ne conduire qu’avec un seul pied et deux pédales (frein et accélérateur)… Avec, pendant la période de « rodage », quelques freinages intempestifs en lieu d’embrayage. Soyez prudents.

Permis de conduire international ET national

Attention ! La présentation seule de votre permis de conduire international n’est pas toujours suffisante pour récupérer votre camping car dans votre agence de location. Des législations particulières sont en vigueur dans certains états/régions : c’est notamment le cas dans le Territoire du Nord en Australie où la présentation de votre permis de conduire national, en plus de votre permis de conduire international, est exigée.

En revanche, vous n’avez pas besoin d’une catégorie de permis particulière (qui n’est de toute façon pas significative à l’étranger). Votre permis de catégorie B suffit.

Autre rappel utile : vérifiez la date d’expiration de votre permis de conduire international. S’il est périmé, vous devrez le renouveler avant de partir, une procédure qui prend environ un mois.

Chercher un van, campervan ou un camping car à louer en Australie

Chercher un van, campervan ou un camping car à louer en Nouvelle-Zélande

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire