Ebook à télécharger

Audrey a décroché un job dans un restaurant à Melbourne : un job typique dans le cadre d’un Working Holiday Visa en Australie qui lui permet de financer une partie de son séjour sur place. Quel salaire espérer pour un job dans la restauration en Australie ? Comment conjuguer travail à Melbourne et économies, dans une ville où l’hébergement est relativement onéreux ? Ses éléments de réponse.

10 $ AUD de l’heure, volume horaire très important

« Quand on m’a annoncé le salaire, j’ai grimacé… 10$ de l’heure… Une misère quand on sait que la moyenne tourne autour de 15$ AUD de l’heure. Mais le volume horaire est important, et compense : je travaille 60 heures par semaine au restaurant, soit 10 heures par jour.

Je ne pense plus aux 10$ AUD de l’heure, mais plutôt aux 600$ AUD qui rentrent chaque semaine….

Il est tout a fait possible de trouver un travail payé autour de 15 voire 20$ AUD de l’heure, mais à temps partiel, en travaillant le soir et le week-end par exemple. Il faut alors cumuler les jobs :  la recherche se complique alors, mais beaucoup de voyageurs en WHV le font !

 

Un job en WHV qui permet de dégager 400 $ d’économies par semaine

« Au  rythme de travail qui est le mien, et malgré les 10$ AUD de l’heure, il est plus facile de faire des économies. Si je suis sage, que je ne dépense pas trop à côté, je peux facilement mettre 400$ AUD de côté par semaine.

Ce qui limite le plus mes économies à Melbourne sont les frais d’hébergement… Les auberges de jeunesses  sont extrêmement chères ! Il faut compter entre 28 et 30$/nuit  environ, dans des chambres de 10 à 16 lits.

Sharehouse à Melbourne : une autre option d’hébergement

En dehors des auberges de jeunesse, il est facilement de trouver un « sharehouse » à Melbourne, c’est-à-dire louer une chambre dans un appartement ou une maison. Les annonces ne manquent pas sur « Gumtree ».

En sharehouse, il est possible de trouver une location pour 130 à 180$/semaine : je conseille quand même de visiter avant de louer, il peut y avoir des surprises… J’ai vu des sharehouses à 140 $/semaine où les gens vivaient entassés les uns sur les autres.

Dans tous les cas : les galères financières, les recherches d’emploi qui s’éternisent ou les jobs parfois durs et épuisants font partie du voyage : c’est ce qui  permet de savourer encore plus le périple par la suite !

Le blog d’Audrey en Australie

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire