Ebook à télécharger

Aurélie vit et travaille à Sydney où elle enseigne le français et l’histoire.  Après l’obtention d’un visa d’étudiant, qui lui a permis d’étudier à l’Université de Woollongong (NSW) et d’y décrocher un diplôme en didactique, elle a ensuite opté pour un « partner visa » (= situation de concubinage avec un citoyen de nationalité australienne), sa situation personnelle lui ouvrant droit à cette catégorie de visa, préliminaire à la résidence permanente.

Si l’obtention du visa étudiant fut aisée, celle du « partner visa » fut en revanche beaucoup plus compliquée. Son témoignage éclairant et ses conseils sur les démarches nécessaires à l’obtention de l’un et l’autre de ces visas.

Australie n’ Zélande –  Comment s’est déroulé l’obtention de votre visa étudiant ? Y a-t-il des aspects importants à connaître avant de se lancer dans cette démarche administrative ?

« Le visa étudiant  : une formalité »

Obtenir mon visa étudiant a été chose facile. Une fois reçue ma confirmation d’inscription à l’Université  de Wollongong (« confirmation of enrollment »), j’ai pu faire ma demande de visa étudiant en ligne.

Le visa coûte environ 400 euros si je me rappelle bien, et il est impossible de ne pas l’obtenir du moment que l’on est inscrit dans une université australienne et que l’on n’est pas un repris de justice.

Il faut également attester d’avoir accès a une grosse somme d’argent. (Je ne me rappelle plus le montant exact). Attention cela ne veut pas dire avoir cette somme sur votre compte en banque. Ça peut simplement vouloir dire que vous prêter cet argent en cas de besoin.

Plus d’infos sur : http://www.immi.gov.au/e_visa/students.htm

Le « Partner Visa » : une longue procédure administrative

En revanche, obtenir un visa pour pouvoir rester en Australie, que ce soit après un visa étudiant ou un WHV, n’est pas chose aisée. J’ai la chance d’avoir un petit ami australien et ai donc pu faire une demande de « Partner visa ». C’est un visa basé sur une relation de concubinage, qui est en fait un « double » visa. On obtient tout d’abord un visa temporaire qui devient un visa permanent au bout de deux ans.

Comme tous les visas ici, c’est une galère à obtenir, et il nous a fallu à moi et à mon compagnon fournir une tonne de paperasse et prouver que notre relation est sincère et dure depuis déjà un moment. Un processus long et très stressant mais qui en vaut la peine.

Parmi les documents à fournir : bail aux noms des deux personnes concernées, témoignages et déclarations de personnes (de préférence australiennes) attestant de la véracité de la relation entre les deux personnes concernées, photos, correspondances, relevé bancaires, et j’en passe…

Pour les personnes qui ne peuvent pas prétendre a ce visa, les options restent un peu limitées. A ma connaissance, il ne reste que le choix du Skilled Migrant Visa, Independant ou sponsored.

« En dehors du coût du visa, de nombreux frais supplémentaires »

En gros il faut être sur une liste de métiers dont le pays a besoin et/ou trouver un employeur offrant un sponsorship et vous assistant dans les démarches pour obtenir un visa de travail. Je n’en sais pas plus à ce sujet, d’autant plus qu’il me semble que la réglementation a ce sujet est en train de changer (voir notre article sur le programme Skill Select, et le site du ministère australien de l’Immigration), l’Australie cherchant à réduire son nombre d’immigrants.

N’hésitez pas également à visiter le blog « the aussie post », le blog d’un couple de français venus à Sydney en WHV et qui ont décidé de rester. Ils y racontent leur expérience, notamment leurs galères concernant l’obtention d’un visa.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu’un visa coûte cher (de l’ordre de 3000 dollars) et qu’à ce coût s’ajoutent des frais supplémentaires tels que les frais de traduction de documents, visites médicales, obtention d’extraits de casier judiciaire, etc…

C’est également une démarche qui prend du temps ! Il ne faut donc pas attendre le dernier moment pour commencer ! Il m’a fallu plus de six mois pour rassembler tous les documents nécessaires à ma demande de visa.

Découvrez le blog d’Aurélie, qui partage ses expériences au quotidien de la vie australienne, ses découvertes, lieux favoris et coups de coeur musicaux.

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (1)
  1. By Joséphine

    Bonjour,
    Je souhaiterai savoir, si ce n’est pas trop indiscret, depuis combien de temps vous étiez avec votre conjoint lorsque vous avez entamé la demande pour le Partner Visa?

    Merci beaucoup pour cette article, il donne plus de détails que la plupart des articles similaires en ligne.

    Cordialement,
    J.

    2579semaines | | Répondre

Laisser un commentaire