Partir en Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande

Dans cette FAQ complète, retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur le Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande en 2017 – Candidature, coût, informations pratiques, assurance, taxe sur les revenus, recherche d’un job sur place, etc.

1. Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande en 2017 –  tout savoir en un clin d’oeil

Le Working Holiday Visa  permet aux jeunes français  de vivre, voyager et travailler temporairement en Nouvelle-Zélande pendant un an. Il n’est pas  renouvelable.

Le WHV est le fruit d’un accord gouvernemental entre la Nouvelle-Zélande et la France et s’inscrit dans le cadre d’un programme destiné à encourager l’échange culturel et renforcer les liens entre les deux pays.

Les trois pays francophones faisant partie du programme son la France donc, ainsi que la Belgique et le Canada.

2. Conditions d’obtention du Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande

Avoir un passeport français valide pendant au moins trois mois après votre départ prévu de la Nouvelle-Zélande

  • être âgé d’au moins 18 ans et pas plus de 30 ans au moment de candidater
  • Détenir un billet aller-retour ou suffisamment d’argent pour pouvoir acheter ce billet pendant durant votre séjour en Nouvelle-Zélande. Une preuve de ressources peut-être exigée au service de l’immigration à votre aéroport d’arrivée
  • Avoir un minimum de 4200 dollars néo-zélandais (environ 2630 €, au 04/02/2013) de fonds disponibles pour répondre à vos frais de subsistance en Nouvelle-Zélande.
  • Détenir une assurance hospitalisation médicale et globale pour la durée de votre séjour
  • Ne pas avoir déjà séjourné en Nouvelle-Zélande par l’intermédiaire du Working Holiday Visa
  • Répondre à certaines exigences en matière de santé (ex : pas de maladie chronique pouvant nécessiter des soins coûteux)
  • Ne pas avoir commis de crimes punis d’une peine d’emprisonnement supérieure à 12 mois dans les 10 ans précédant la demande.

3. Ce que je peux faire, et ne pas faire, pendant mon Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande

  • Je ne peux pas : occuper un emploi permanent, à moins d’avoir obtenu un visa de travail pendant mon séjour.
  • Je peux : m’inscrire à une ou plusieurs formations (ex : étude) pour une  durée maximale de trois mois au cours de ma visite.
  • Je peux : quitter la Nouvelle-Zélande et y revenir, le Working Holiday Visa étant à entrées multiples.

4. Y a-t-il un nombre limité de Working Holiday Visas délivrés chaque année ?

Non, pas de quotas d’entrée. Et vous pouvez candidater toute l’année.

5. Comment candidater pour obtenir mon WHV ?

Les candidatures s’effectuent en ligne, sur le site du Ministère néo-zélandais de l’immigration.

Le délai d’obtention est de quelques jours.

6. Combien coûte un Working Holiday Visa pour la Nouvelle-Zélande en 2017 ?

En 2017, le coût est 208 NZD, soit environ 125 €. Attention, les frais sont sujets à variation.

7. Frais de santé : dois-je souscrire une Assurance Working Holiday Visa ?

Souscrire une assurance Working Holiday Visa est indispensable (et obligatoire) pour vous couvrir lors de votre séjour en Nouvelle-Zélande. Lisez attentivement notre guide pour choisir une assurance WHV à ce sujet : Nous vous donnons des conseils pour choisir une couverture  médicale adaptée, à la fois complète et respectueuse de votre budget.

8. Quelles sont les premières démarches à effectuer une fois mon Working Holiday Visa en poche ?

Vous devrez une fois sur place :

9. Petits jobs en WHV : mes revenus sont-ils taxés ?

Oui. Comme tous les travailleurs de néo-zélandais, vous aurez besoin d’un numéro IRD afin que votre employeur puisse déduire l’impôt sur vos revenus au taux adéquat.

En Nouvelle-Zélande, les impôts sur le revenu sont déduits immédiatement du salaire (“pay as you earn”). Un numéro IRD est un numéro de 8 à 9 chiffres qui peut être obtenu simplement, en téléchargeant et en remplissant  le formulaire disponible ici sur le site de l’Inland Revenue (l’équivalent du Ministère des finances),  puis en amenant ce document rempli et les pièces demandées au bureau d’un mandataire de l’Inland Revenue : soit un PostShop local soit une agence de d’Automobile Association. Un agent vérifiera votre dossier, enregistrera votre demande et enverra votre dossier  afin que vous receviez votre numéro IRD. Le numéro IRD est délivré sous 8 jours (communiqué par téléphone, puis adressé par courrier).

10. Récupérer ses taxes sur les salaires (Tax Refund)

Bonne nouvelle : en WHV, vous avez la possibilité de bénéficier du remboursement partiel des taxes prélevées sur votre salaire, grâce au programme Tax Refund : votre numéro IRD vous sera d’ailleurs indispensable pour effectuer cette démarche.

 11. Comment chercher un job une fois sur place ?

  • Dans les villes (Wellington, Auckland, Christchurch, Dunedin) : privilégier le démarchage direct dans les restaurants, cafés et auberges de jeunesse (ces dernières sont très pratiques pour réseauter et trouver un job par le bouche à oreille)
  • A la campagne : de nombreux jobs en fruitpicking (récolte de fruits) sont proposés dans différentes régions, selon les saisons. Cette liste peut vous guider.

Nos meilleurs liens sur Australie n’ Zélande

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire