Randonnées sur les crêtes d’un volcan, baignades dans des sources d’eau chaude, nage en pleine mer avec les dauphins, trips en kayak, escalades : en 10 mois de visa vacances-travail en Nouvelle-Zélande, Léa et Jean-Baptiste ont suivi un itinéraire riche en découvertes et en surprises. Ces passionnés d’escalade retracent pour Australie n’ Zélande leur long parcours, qui donne un bon aperçu des très nombreuses possibilités  d’excursions en NZ à l’occasion d’un long séjour.

Australie n’ Zélande – Pouvez-vous vous présenter, préciser le cadre dans lequel vous voyagez en Nouvelle-Zélande ?

Nous sommes partis en Nouvelle Zélande en Working Holiday Visa, ce qui nous permet de travailler et avoir des sous pour les différentes dépenses du voyage.

Nous avons décidé de voyager en van pour être plus libres dans nos trajets et économiser l’hébergement. Nous sommes partis avec suffisamment d’économies pour acheter un van et voyager pendant quelques mois avant de rechercher un travail.

Nous avons pu visiter une grande partie de l’île du nord -excepté la côte ouest où nous irons lors de notre retour vers Auckland– avant de trouver un travail (apple picking) dans la région de Nelson (île du sud).

Travail, wwoofing, voyage

Nous avons travaillé de fin février à mi-mai, puis sommes repartis pour visiter l’île du sud. Nous faisons également de temps à autre du wwoofing -via le site internet Helpx-, ce qui nous permet de vivre avec des Kiwis, de ne pas dépenser d’argent et de profiter de dormir au chaud car il fait très froid dans le van en hiver !

Nous recherchons actuellement (peu activement) un autre travail pour finir notre voyage avec un peu de marge financière.

Australie n’ Zélande – Quels sont les grands axes et étapes marquantes de l’itinéraire que vous avez parcourus en Nouvelle-Zélande à ce jour  ?

Arrivés à Auckland début novembre, nous avons pris deux semaines pour régler tout ce qui est administratif (banque, IRD,…), et pour l’achat du van, avant de réellement commencer le voyage.

L’achat du van a été une grande étape, car, ne connaissant rien en mécanique et sachant qu’il devrait nous accompagner pendant un an, nous permettre de vivre et dormir dedans par tous les temps et être encore en état pour le revendre et récupérer un peu d’argent avant le retour, il y a eu beaucoup d’hésitation, mais jusqu’à maintenant on ne regrette pas notre choix !

Nous sommes ensuite partis visiter le Northland puis la péninsule du Coromandel, le centre de l’île du nord, puis remontée vers East Cape pour ensuite entamer une longue descente vers le sud en passant par Gisborne, Hastings et Napier jusqu’à Wellington :

Nager avec les dauphins

C’est dans le Northland où on croise les célèbres kauris (arbres géants), de nombreux palmiers et d’énormes dunes de sable, notamment vers Ninety Miles Beach. On a pris un bateau pour visiter la Bay Of Islands et nager avec les dauphins, ce qui nous a laissé une expérience inoubliable, mais dans le sens où nous avons été lâchés dans une eau très froide en pleine mer et sans combinaison ! Il y a beaucoup de grottes à visiter pour les aventuriers, et on peut y trouver anguilles et vers luisants !

Le Coromandel restera dans nos mémoires surtout car nous sommes restés coincés dans un camping du DOC pendant 2 ou 3 jours à cause de la pluie qui a inondé un fiord. A voir : Hot Water Beach qui n’est pas une source d’eau chaude commune, sur la plage à marée basse, et Cathedral cove un rocher posé sur la plage de façon dramatique.

Noël sur les crêtes du volcan Tongariro

Nous avons passé Noël sur les crêtes du Tongariro, un volcan au centre de l’île du Nord qui s’est réveillé récemment. Les paysages sont extraordinaires, c’est sans doute la balade immanquable de Nouvelle-Zélande. On a pu profiter des sources d’eau chaude naturelles nombreuses entre Taupo et Rotorua, et la visite du Wai-o-Tapu Center, un site géothermique actif, permet de faire de très belles photos colorées.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la région « East Cape », que nous avons parcourue très rapidement à cause des pluies diluviennes, pour arriver à Gisborne, Napier et Hastings. Dans les environs, le Cap Kidnappers offre une superbe balade et vous pouvez trouver d’autres sources d’eau chaude à l’intérieur des terres. Ensuite, c’est une longue route jusqu’à Wellington pour prendre le ferry vers l’île du sud.

Cueillette de pommes à Nelson, île du Sud

Dans l’île du Sud, nous sommes partis pour la région de Nelson, où nous avons trouvé du travail saisonnier dans la cueillette des pommes. Expérience typiquement néo-zélandaise, le travail est physique mais l’ambiance entre cueilleurs est top.

Cette région est très belle et notre trip en kayak de mer de deux jours dans l’Abel Tasman National Park a été une expérience inoubliable. Farewell split, la région de Takaka (village baba-cool) et les Nelsons Lakes sont des endroits vivement recommandés.

Le voyage s’est poursuivi en direction de la côté ouest, avec les Pancake rocks, et ses geysers photogéniques. Puis le Arthur’s Pass, une des rares routes à relier l’île du sud d’est en ouest. On trouve lors de cette route, de beaux paysages montagneux et les chaos rocheux de Castle Hill, propices à la balade et connus dans le monde entier pour l’escalade de bloc.

Ensuite, nous avons pris la direction de Christchurch où, le jour même de notre arrivée, nous avons subi le dixième plus important tremblemment de terre que la ville a connu. Une expérience peu réjouissante ! La ville subit de nombreux tremblements de terre quotidiens, même si tous ne sont pas perceptibles.

Lac Takapo

S’ensuit la région des grands lacs (Tekapo, Pukaki), en faisant un détour par Mont Cook Village, où les lacs glaciers sont absolument époustouflants, avec des morceaux de glace dérivant sur des eaux turquoises. Nous avons continué par Wanaka et Queenstown, deux villes servant de bases pour les stations de ski avec également de beaux lacs et paysages propices aux balades.

Nous avons continué toujours plus au sud vers la région phare pour les randonneurs en Nouvelle-Zélande : le Fiordland National Park et ses Milford Sound. Rien à dire, si vous avez du beau temps, c’est effectivement un endroit magique ! D’ailleurs trois des huit Great Walks de Nouvelle-Zélande se situent dans les environs.

Après, c’est direction l’extremité sud avec la région des Catlins, une bande côtière très riches en faune et en paysages et la région de Dunedin où nous avons aperçu des pingouins, otaries, lions de mer, et autres.

Nous en sommes à peu près là, à Oamaru et nous comptons remonter par Wanaka, puis le glacier Franz Joseph, retourner à Castle Hill. Ensuite nous remonterons prendre le ferry pour l’île du Nord et nous passerons par la côte ouest cette fois, avant de retourner à Auckland en ayant parcouru un beau tour d’horizon de la Nouvelle-Zélande !

Article de Laurent Ozn'Z

Expert de la recherche d'emploi à l'international, passionné par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, je suis le créateur de Australienzelande.fr et Travail-Australie.fr, deux sites consacrés aux opportunités de travail et d'immigration en Oz et NZ. Je suis l'auteur du guide "Médecin en Australie" (107 pages, 2015), guide d'orientation professionnelle pour les médecins francophone souhaitant exercer et émigrer en Australie. Si vous souhaitez témoigner sur ce site, y apporter votre contribution ou partager votre expérience, contactez-moi : http://australienzelande.fr/contact

Sur le même thème

Commentaire (0)

Laisser un commentaire